Les devoirs de l’avocat envers son client

Avant de se lancer dans cette profession, l’avocat doit prêter serment de respecter les règles professionnelles et déontologiques dans l’exercice de sa fonction. Une fois a prêté serment, il entre dans un ordre qui cadre sa vie d’avocat et lui exige de respecter un corpus de règles.

Serment de l’avocat et déontologie de la profession

Pour prêter serment, l’avocat jure d’exercer ses fonctions avec conscience, dignité, probité, humanité et indépendance. L’ensemble des règles juridiques et éthiques qui s’impose à lui dans le cadre de sa relation avec ses clients, ses confrères et les magistrats constitue ce qu’on appelle déontologie de la profession d’avocat.

L’avocat est tenu au secret professionnel

Comme la plupart des professionnels du droit, l’avocat est aussi tenu au secret professionnel. En aucun cas, il ne peut donc :

  • Révéler les confidences faites par son client.
  • Communiquer les pièces du dossier sauf à son adversaire.
  • Témoigner sur des faits qu’il a eu connaissance dans l’exercice de ses fonctions.

L’avocat a un devoir de confidentialité

En matière de droit la confidentialité joue un rôle très important dans une affaire. Étant un professionnel du droit, l’avocat doit ainsi garder secrètes les informations et correspondances lors des échanges avec son adversaire. Dans une même affaire, lorsqu’un risque de conflit d’intérêts risque de naître, l’avocat n’intervient pas pour plusieurs personnes. Il doit également garder la confidentialité des éléments d’une affaire, c’est pourquoi en aucun cas, il ne peut pas les utiliser dans une autre affaire. Dans le cadre d’une négociation, le devoir de confidentialité de l’avocat tient toujours.

L’avocat a un devoir de diligence et d’information

Si une personne consulte un avocat pour une quelconque affaire c’est pour avoir des explications juridiques, des conseils et un accompagnement sur mesure, ainsi, l’avocat est donc tenu de toujours informer son client sur quelques points :

  • Les chances de succès des affaires qui lui sont confiées.
  • Les conséquences de chaque décision à prendre.
  • L’état d’avancement et l’évolution de l’affaire.
  • Les voies de recours en cas d’échec de la première procédure.
  • Le montant prévisible de ses honoraires.
  • La décision éventuelle de se décharger du dossier.

Quand une affaire prend fin ou que l’avocat s’en décharge, il doit obligatoirement restituer toutes les pièces constituant le dossier du client.

Dans l’exercice de son activité, l’avocat est couvert par une assurance de responsabilité civile professionnelle. Maintenant que vous savez tout sur les devoirs d’un avocat, si un jour vous sollicitez l’aide d’un avocat, vous serez en mesure de réclamer vos droits s’il arrive que ce dernier manque à ses devoirs et à ses obligations dans l’exercice de sa profession.

Tags: No tags

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *