Les avantages de faire un contrat de mariage

La plupart des époux français ne sont pas encore très attirés par le contrat de mariage. Signer un contrat de mariage leur permet pourtant de créer pourtant un régime parfaitement conforme à leurs besoins et cela offre même plus d’avantages. Pour mieux se protéger aux conséquences que peut laisser un éventuel divorce, prenez connaissance des avantages du contrat de mariage.

Protéger son conjoint

Si les époux veulent organiser la répartition de leurs biens, le contrat de mariage est l’outil qui convient le mieux. Cette organisation aura bien évidemment une incidence sur leur succession. Avec le régime de la communauté universelle, l’ensemble des deux patrimoines des époux est inclus dans leurs biens communs, et ce qu’ils ont été acquit avant ou bien pendant le mariage. Si un des époux vient à mourir, l’autre touchera l’ensemble des biens des deux époux. Ce régime est donc très protecteur pour l’époux qui n’a pas travaillé.

Protéger certains biens

La masse des biens communs entre les époux varie particulièrement selon le régime matrimonial. Les époux peuvent posséder plus ou moins de biens propres selon le choix de leur régime matrimonial. Rappelons par ailleurs que si un époux s’endette seul, il engage non seulement ses biens personnels, mais aussi les biens communs du couple. Dans ce cas-là, seuls donc les biens propres de l’autre conjoint se trouvent protégés. Pour mettre à l’abri certains biens, il convient donc de choisir un régime laissant une large part aux biens propres des époux, voire ne comportant pas de masse commune de biens. C’est par exemple le cas du régime de la séparation de biens. Lorsqu’un époux fait une activité professionnelle à risque, surtout en tant qu’indépendant, ce choix peut se révéler très favorable, car même en cas de poursuites de la part de ses créanciers professionnels, certains biens seront protégés.

Protéger ses enfants à la succession

Lors de la succession, le choix du régime matrimonial a également un impact sur les enfants. Pour eux, le contrat de communauté universelle est peu avantageux, car l’ensemble des biens revient à l’autre époux et ils n’hériteront donc qu’à son décès. En revanche, le régime de la séparation de biens permet aux enfants d’hériter sur les biens propres de leur parent. S’il y a présence d’enfants non communs, ce régime permet à vos enfants de ne pas être lésés au moment de la succession.

Lors de l’établissement du contrat de mariage, les époux sont donc libres de choisir le régime matrimonial qui convient le mieux à leur situation. Plus tard si les époux veulent modifier leur contrat de mariage suivant l’évolution de leur vie commune, ils peuvent parfaitement le faire pour protéger leurs intérêts particuliers et communs.

Tags: No tags

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *