Le trading est-il légal en France ?

À la recherche d’une activité pour investir votre argent ? Le trading semble être un domaine assez florissant et qui connaît de plus en plus de succès. Mais comme toute activité florissante, il est toujours important de faire preuve de prudence. On n’est jamais à l’abri de toute arnaque ou encore de supercherie qui peut nous faire perdre beaucoup d’argent. La clé est donc de rester dans le cercle de la légalité.

Le trading légal en France

Certains critères sont à prendre en considération afin de déterminer la légalité du trading. Cette activité repose sur la spéculation, ce qui engendre donc un grand nombre de risques qu’on ne peut pas négliger. Spéculer sur les marchés financiers demande un minimum de connaissance sur le domaine. En effet, le trading repose sur l’analyse et l’évaluation de la valeur des produits sur le marché financier. De nos jours, plusieurs types de personnes exercent le métier de trader, mais tout le monde n’est pas professionnel. Pour que l’activité du trader soit légale, la plateforme sur laquelle il travaille doit être inscrite dans la liste de l’Autorité des Marchés Financiers ou AMF. En effet, tous les sites de marchés financiers ne sont pas légaux. Il est donc nécessaire de bien se renseigner pour éviter les mauvaises surprises. Dans ces salles de trading, vous pouvez discuter avec les professionnels du trading, demander conseil… Vous pouvez aussi faire la connaissance d’autres investisseurs et faire des échanges d’astuces ou de procédé.

Comment reconnaître un site illégal de trading ?

Il est important de toujours faire preuve de prudence lorsqu’il s’agit d’investir de l’argent. Le trading est un monde en perpétuelle évolution et les arnaqueurs également. Avant tout, il est recommandé de ne pas se fier aux traders autoproclamés, la plupart du temps, ils travaillent sur des plateformes douteuses. Ce type de traders ne lésine pas dans les moyens pour attirer les investisseurs les plus novices. Ils font miroiter des rentabilités très alléchantes sur un ou des produits que la plupart du temps ne sont pas fiables aussi. Les traders autoproclamés n’hésitent pas à investir beaucoup d’argent dans les publicités sur le net, les réseaux sociaux pour appâter la clientèle. D’autres vont jusqu’au démarchage téléphonique pour motiver les investisseurs. Afin d’être sûr aussi d’éviter les salles illégales, il est important de voir quel type de paiement elles proposent. La transaction doit toujours se faire facilement si le site de trading est légal. Vous avez le choix entre :

  • Le virement bancaire
  • Les portemonnaies numériques
  • Les cartes de crédit

Les plateformes de trading légales françaises

Pour ne pas se tromper et surtout ne pas perdre votre argent, il est conseillé de toujours se référer à la liste des sites légaux de trading fournie par l’Autorité des Marchés Financiers. Voici quelques exemples de salles de trading légales en France :

  • Avatrade qui mise sur la sécurité des transactions. Le site porte sur lui la reconnaissance de plusieurs autorités telles que l’AMF, la Central Bank of Ireland, la FSCA… Divers produits financiers sont proposés aux investisseurs sur cette plateforme : les matières premières, les obligations, les cryptomonnaies….
  • eToro le site spécial débutant qui s’oriente plus vers le trading social. Les novices seront conseillés et encadrés par les plus expérimentés. La plateforme est aussi assortie de divers agréments en dehors de l’AMF comme la CySEC, la FinCEN ou encore la FCA. Près d’une centaine d’actifs financiers ainsi qu’une variété d’actions boursières sont disponibles sur la plateforme.
  • Il y a aussi la Flow Bank, assez récente et qui propose des opérations accessibles à tout type de traders.
Tags: No tags

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *