Comment choisir un bon notaire ?

Il est toujours très difficile de trouver le notaire idéal, quel que soit le caractère obligatoire ou non de son intervention. Le notaire est un officier public qui a pour principale mission d’authentifier tous les actes par le biais de l’apposition de sa signature c’est-à-dire qu’il dispose des prérogatives de puissance publique. Cependant, il s’agit d’une profession libérale.

Le choix par rapport à la qualité du notaire

Il est important de définir à l’avance une certaine qualité requise avant de prendre la décision concernant votre notaire. Il y a par exemple :

  • La compétence : il s’agit du domaine de compétence du notaire concerné. Comme l’avocat, sachez que le notaire aussi a leur propre spécialité c’est-à-dire qu’il peut être un expert dans le secteur d’immobilier, de la famille, et autres. Alors pour une efficacité assurée, il est conseillé de prendre le notaire spécialiste du domaine qui vous intéresse.
  • La transparence : un notaire doit être sincère et loyal envers son client c’est-à-dire que s’il ne dispose pas de temps nécessaire pour traiter une affaire, il doit le décliner tout de suite. Il doit aussi informer dès le début son client concernant les frais de la prestation. Notons que loyauté signifie également savoir garder le secret professionnel.
  • La pédagogie et la disponibilité : le notaire doit être capable d’expliquer de façon simple et précise une procédure ou situation. Il doit être disponible à répondre au besoin de son client par téléphone, mail ou autre moyen.

Le choix selon le coût de la prestation

C’est une démarche logique de se demander les tarifs des services rendus avant de faire le choix d’un tel ou tel officier public. C’est pour cela que tout le client veut savoir combien coûte vraiment la prestation d’un notaire ? Sachez que la réponse à cette question  est simple, il peut déterminer librement  leurs rémunérations sur la base d’un arrêté du 26 février 2016. Prenons par exemple, le cas de l’intervention d’un notaire dans le cadre de la rédaction d’un acte de compromis de vente. En principe, celle-ci vous coûte environ 400 euros. Il est important de savoir qu’en ce moment, il existe déjà de nombreux notaires qui sont experts dans un même domaine alors, à vous de faire jouer la concurrence et de bien réfléchir avec de prendre une décision. Il est toujours recommandé d’opter pour les prix les moins chers sur le marché.

Le choix d’un notaire dans la vente immobilière

Peu importe l’adresse de son étude, vous devez connaître que les notaires disposent d’une compétence d’envergure nationale. Donc dans l’opération d’une vente d’un bien immobilier, il est intéressant de savoir le bénéficiaire de la décision finale par rapport à la sélection du notaire c’est-à-dire à l’acheteur ou au vendeur. En principe, le choix revient à l’acheteur, mais cela n’empêche pas le vendeur d’en choisir un autre. Alors, l’existence des deux notaires au moment de la signature de l’acte de vente définitive est le fruit de cette possibilité. Dans cette hypothèse, les frais de services sont divisés par les deux intervenants.

Tags: No tags

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *